Pour une lecture profane des conflits par Georges CORM

Pour une lecture profane des conflits par Georges CORM

Titre de livre: Pour une lecture profane des conflits

Auteur: Georges CORM

Broché: 280 pages

Date de sortie: April 16, 2015

ISBN: 2707179027

Éditeur: La Découverte

Georges CORM avec Pour une lecture profane des conflits

Pour une lecture profane des conflits par Georges CORM a été vendu pour EUR 11,00 chaque copie. Le livre publié par La Découverte. Il contient 280 le nombre de pages. Inscrivez-vous maintenant pour accéder à des milliers de livres disponibles en téléchargement gratuit. L’inscription était gratuite.

Pour une lecture profane des conflits. – Ma dissertation - Dans cet essai, il souhaite dénoncer l’idée reçue selon laquelle le retour du religieux serait à l’origine des conflits au Moyen-Orient. Pour cela . Pour une lecture profane des conflits - En présence de Georges Corm, Alain Lhomme et Gérard Engrand -- Impossible de comprendre aujourd’hui les logiques de guerre qui déchirent le . Pour une lecture profane des conflits - C’est à une réflexion de fond qu’invite Georges Corm dans ce livre, pour comprendre les logiques de guerre qui déchirent le Proche et le Moyen . Pour une analyse profane des conflits, par Georges Corm - Pour une analyse profane des conflits. Cette nouvelle grille de lecture a acquis un crédit exceptionnel depuis que le politologue américain Samuel . Pour une lecture profane des conflits - Pour une lecture profane des conflits, de Georges CORM (Auteur). Des clés décisives pour comprendre les mécanismes ayant permis depuis vingt ans, sous . Pour une lecture profane des conflits - C’est à une réflexion de fond qu’invite ce livre, pour comprendre les logiques de guerre qui déchirent le Proche et le Moyen-Orient depuis la fin de . Pour une lecture profane des conflits - Pour une lecture profane des conflits. Economiste, historien, géopoliticien, ancien ministre des finances du Liban, Georges Corm reprend dans cet ouvrage . Pour une lecture profane des conflits - Georges Corm, Pour une analyse profane des conflits, Le Monde diplomatique, février.